samedi 6 septembre 2014

Peter Pan de James Barrie

Synopsis : Peter Pan enlève Wendy et ses frères. Il les conduit au Pays Imaginaire où il règne en maître sur les enfants abandonnés. La lutte contre le Capitaine Crochet est sans merci. La jalousie de la fée Clochette est sans pitié pour Wendy... Et le dévouement de Wendy pour les enfants sans mère est sans limite.
Edition : Le livre de poche ; 248 Pages.
Parution : 20/05/2009

Mon avis : J’ai connu Peter Pan comme beaucoup par le biais de Disney et ceux et celles qui ont lu le livre vous dirons tous « C’est totalement différent ». Le personnage qui change le plus est le héros principal : Peter, un vrai petit con. Déjà, c’est beaucoup plus sanguinolent quand dans le dessin animé, j’ai été choquée de voir avec quelle aise ils parlent ( Peter et les enfants perdus, ainsi que les deux frères de Wendy, John et Michael. ) d’abattre des pirates, comme si d'éteindre la vie d’autrui n’avait aucune conséquence, c’en est même un de leurs jeux favoris. Je sais bien que c’est un conte mais ça me paraît absurde que pas un seul gosse se dise « Tuer c’est pas cool » en plus de ça, Wendy qui est la “ maman “ du groupe, ne trouve rien à y redire… Voilà voilà. Sinon, le seul personnage féminin qui a un peu d’allure là-dedans c’est Tiger Lily, l’auteur dénigre pas mal la femme mais il faut aussi se dire que ça a été écrit à une autre époque… Wendy n’est bonne qu’à faire les tâches domestiques pendant que les garçons s’amusent ( toute façon elle est pas mal sotte, je me demande bien ce qu’elle aurait pu faire d’autre ). Niveau écriture, c’est un conte quoi, ça a tous les caractéristiques du genre. Ça se lit vite, c’est agréable, il n’y a pas vraiment de choses à redire à ce sujet. Pour l’histoire, je m’attendais à lire ce que j’ai lu, même si niveau péripéties c’est moyen, je crois qu’il n’y en a que deux et c’est court puis, rien de palpitant non plus. La fin néanmoins m’a ému, surtout quand Peter se rend compte que Wendy a grandi, qu’il n’hallucine pas. Je ne vais pas spoiler la fin mais elle a son sens, même si… Je ne sais pas, ça laisse sous-entendre que l’histoire continue mais ça montre encore une fois à quel point Peter est égoïste et que son coeur qui bat au rythme de l’éphémère est bien noir et triste. 

En bref : Je le conseille car à mon sens c’est un classique et que malgré ses petits défauts j’ai bien apprécié ma lecture. J’ai oublié de dire, le pays imaginaire est décrit avec talent, un monde merveilleux et hostile à la fois avec des habitants peu commun. Lisez-le, ce n’est pas une perte de temps et ça vous ramène en enfance.

5 commentaires:

  1. Coucou, je t'ai taguée pour le tag ma vie en gif : http://leelysbook.weebly.com/accueil/tag-ma-vie-en-gif1

    Bisous ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ce conte me tente énormément ! Mais j'dois vider ma pal d'abord 8D /baf/

    RépondreSupprimer
  3. Je le veux dans une belle édition. Alors j'attends, encore et encore... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version anglaise est trop belle, va le lire en VO ma gueule ♥

      Supprimer